Clubhouse, le nouveau réseau social auditif

Clubhouse : un nouveau réseau social

Débattre sur le DogeCoin avec Elon Musk ou encore de la dernière mise à jour Facebook avec Mark Zuckerberg, c’est le défi relevé par Clubhouse.

Développée par Paul Davison et Rohan Seth, l’application a vu le jour en avril 2020 à San Francisco, alors en pleine période de pandémie à la Covid-19. Les créateurs souhaitaient maintenir le lien social, dès l’arrivée du confinement.

Un lieu d'échange

Clubhouse est une application qui permet d’accéder à des « salles » pour débattre sur divers sujets avec d’autres membres. Politique, sport, musique : les thématiques sur lesquelles discuter sont nombreuses, vous pouvez explorer et échanger selon vos envies. Vous pouvez donc accéder aux discussions de vos choix, avec une capacité d’accueil allant jusqu’à 5000 personnes par “salle”.

Une particularité peu commune : le chat audio

Clubhouse est un réseau social basé uniquement sur le chat audio : vous ne pouvez donc pas voir vos interlocuteurs. Vous avez la possibilité de simplement écouter les conversations en cours ou de participer en « levant la main » pour qu’un médiateur vous donne la parole.

Les utilisateurs s’avèrent être des leaders d’opinion. Modérateur, speaker ou audio-spectateur, ils ont tous une appétence pour la prise de parole, le débat et l’argumentation.  

Un réseau social privé

Si après avoir lu ces quelques lignes, vous avez une soudaine envie de confronter Jeff Bezos sur sa gestion d’Amazon, vous risquerez d’être déçu : Clubhouse fonctionne par invitation. 

Qui veut entrer dans une salle de discussion ne peut pas toujours. Il faut avoir préalablement été invité par un membre pour participer aux discussions.

Ce fonctionnement exclusif est un choix des créateurs pour différentes raisons. Dans un premier temps, cela évite les débordements : les membres sont tenus responsables de leurs invités en cas de troubles sur la plateforme.

Dans un second temps, Paul Davison et Rohan Seth souhaitent pérenniser le développement de Clubhouse sur le long terme et en développer une version plus aboutie.

Néanmoins, cette limitation donne un sentiment d’exclusivité aux membres. Grâce au système d’invitation, l’utilisateur se sent privilégié et cela contribue à l’effervescence de l’application

Innovation ou surf sur la tendance ?

À l’image de YouTube, ou plus récemment de TikTok, Clubhouse rémunère les créateurs d’événements sur leur plateforme depuis avril 2021. Cela renforce son buzz et génère de plus en plus de téléchargements et donc, de sa profitabilité. En reproduisant le schéma de ses compères, Clubhouse s’impose comme une application digne des plus grands.

Selon Axios, l’application serait estimée à un milliard de dollars. Nous pouvons nous demander si cela est dû aux distances sanitaires imposées. En effet, le maintien du lien social par un réseau 100% auditif est d’actualité. Cependant, les deux fondateurs ont fait le choix de ne pas mettre d’éléments dissociatifs, tels que les likes d’Instagram ou les partages. Cela peut alors être un élément distinctif clef des autres réseaux sociaux.

Seulement disponible sur l’App Store jusqu’ici, Clubhouse est désormais disponible sur Android dès aujourd’hui.

Alors en surfant sur l’essor de l’audio, Clubhouse parviendra-t-il à pérenniser sa croissance après la crise sanitaire ? Où s’essoufflera-t-elle dès que les contacts humains redeviendront la norme ? 

INSCRIPTION À LA NEWSLETTER

Pour recevoir de nos nouvelles et être au courant de nos dernières actualités, inscrivez-vous à notre newsletter !

Click edit button to change this text. Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit